Vers un modèle économique écoresponsable.

La fonte des glaces, la montée des eaux, le déplacement des zones climatiques, l’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes tels que la sécheresse ou les inondations… Le réchauffement climatique s’accompagne d’un lourd tribut. Certains endroits et systèmes climatiques de la planète menacent déjà de dépasser les seuils critiques – les « points de basculement » comme on les appelle–, au-delà desquels les conséquences du réchauffement climatique deviendraient imprévisibles et, dans certains cas, irréversibles.

L’objectif : ne pas excéder les 2 degrés

En 2015, l’Accord de Paris sur le climat se fixait un objectif : les 2 °C. Les États membres se sont engagés à contenir l’élévation de la température moyenne mondiale au-dessous de 2 °C par rapport à l’ère pré-industrielle et, dans l’idéal, à la limiter à 1,5 °C.

Notre stratégie pour le climat : mesurer, compenser, diminuer

Limiter le réchauffement climatique à 2 °C ne peut se faire qu’avec la contribution des entreprises. Un modèle économique neutre pour le climat est un objectif réaliste et ouvre la voie à de nouvelles perspectives. C’est pourquoi nous avons décidé d’agir en soutenant les objectifs climatiques et en réduisant notre empreinte carbone. Depuis le 1er octobre, nous compensons 100 % de nos émissions de CO2, ce qui fait de nous une entreprise neutre sur le plan climatique.

Informatie